Titre : Je ne serai pas ta muse, en grand
Un portrait de Rosa Bonheur. a côté, un cadre : "Rosa bonheur, née le 16 mars 1822 à Bordeaux et morte le 25 mai 1899 à Thomery. Artiste naturaliste spécialisée dans la peinture animalière, elle est aussi ouvertement lesbienne et bouscule les codes genrés et les moeurs de son temps."

En dessous : 
"Avec ses toiles qui illustrent sans l'enjoliver le quotidien de la vie campagnarde, Rosa Bonheur s'inscrit totalement dans le réalisme et le naturalisme, deux courants artistiques qui se mêlent et se succèdent dans une vocation commune : dépeindre la réalité telle quelle, y compris dans ce qu'elle a de vulgaire et de sale".

En dessous : un portrait d'Emile Zola, accompagné du texte suivant :
"En France, la révolution culturelle naturaliste et réaliste ne se limite pas aux arts visuels : la volonté de mettre en avant le "petit peuple" s'étend partout. L'un des représentants les plus célèbres du réalisme en littérature est le romancier Emile Zola."

En dessous encore : "Historiquement, on rattache parfois ces mouvements au préimpressionisme : cela correspond à la période où les peintres ont commencé à quitter leurs ateliers pour peindre en plein air, où le paysage et l'environnement ont commencé à prendre de l'importance sur les toiles.
Biographie
case 1 : la toute petite rosa peint dans un atelier avec ses frères et soeurs
texte : Fille de peintre, Rosa Bonheur est, comme tous ses frères et soeurs, encouragée très tôt à développer sa créativité

Case 2 : Rosa enfant. elle a les cheveux courts et porte un pantalon.
Texte : "Enfant, elle est considérée comme un 'garçon manqué'"

Case 3 : on voit le père de Rosa avec des spirales dans les yeux et la bave aux lèvres qui se dirige vers un homme qui l'hypnotise en lui disant "Allez viens ... on est bien ..."
Texte : Alors que la petite Rosa n'est âgée que de six ans, son père se fait embrigader dans une secte : le St Simonisme. Il laisse femme et enfants pour entrer au couvent.

Case 4 : on voit la mère de rosa épuisée qui fait un travail de blanchisseuse
texte : "La mère de Rosa se démène pour élever seule 4 enfants ..."

case 5 : une croix avec une couronne de fleurs
texte : " ... et meurt d'épuisement en 1833"
case 1 : on voit rosa, triste, devant une pension & une école pour jeunes filles
texte : "Rosa se retrouve ballotée de pension en pension"
Case 2 : Rosa peint un crâne de boeuf dans un atelier
texte : "Finalement, à ses 12 ans, son père la prend comme apprentie dans son atelier"

Case 3 : on voit Rosa a genoux, heureuse avec un petit chien dans les bras. 
Texte : "Très proche des animaux, Rosa utilise la peinture pour 'créer une connection spirituelle forte' avec eux. la peinture animalière devient sa spécialité"

case 4 ; Rosa, plus grande, pose fièrement devant une peinture.
texte : "A 19 ans, elle expose pour la première fois au salon de 1841"
case 1 ; une médaille de bronze avec des lanières vertes
texte : "Elle y gagne une médaille de bronze et une bourse d'Etat de 3000 francs"

case 2 : des gens regardent un tableau représentant un cheval
texte : "Ses tableaux font partie des rares de l'époque à faire l'unanimité chez les critiques"

Case 3 : Rosa, l'air sévère, devant des chevalets
texte : "A la mort de son père, Rosa prend la tête d'une académie de dessin pour jeunes filles"
rosa dit : "Suivez mes conseils et je ferai de vous des Léonards de Vinci en jupons !"

case 4 : portrait de nathalie micas
texte : "A cette période, elle se rapproche de son amie d'enfance Nathalie Micas

case 5 : les deux femmes se regardent tendrement
texte : "Elles assument totalement leur relation, et s'installent en concubinage"
Case 1 : Rosa vêtue d'un costume qui fume le cigare
texte : "En 1857, elle obtient du préfet de Paris un permis de travestissement, seul moyen pour une femme de l'époque de porter des pantalons en toute légalité"
Rosa dit : "Hmm ? Oh, c'est pour ma pratique artistique, le pantalon. Pour aller dans des foires aux bestiaux, tout ça ... Hmm ? Le cigare ? Je sais pas ... ça m'donne un côté classe

Case2 : tableau d'un mouton étiqueté "sold out"
texte : "Rosa peut se permettre ses frasques : elle est si populaire qu'elle ne peut même plus exposer ... toutes ses toiles sont vendues à l'avance ! "

case 3 : portrait de la reine victoria
texte : "Son oeuvre voyage outre manche, et Rosa est présentée à la reine Victoria
Case 1 : une grande maison avec un enclot et de la verdure
texte : "en 1860 elle emménage dans un grand domaine avec ses animaux et sa compagne"

case 2 :  le même domaine mais devant il y a un carrosse et une femme en robe
texte : "En 1865 Rosa Bonheur reçoit une visite surprise de l'impératrice Eugénie"

Case 3 : l'impératrice eugénie met une médaille sur le torse de Rosa en disant : "Le génie n'a pas de sexe"
texte : Rosa devient la première femme décorée de la légion d'honneur ...

Case 4 : gros plan sur la médaille
texte : ... "et la première femme à y atteindre le grade d'Officier.
Case 1 : une vieille femme sur son lit de mort. rosa pleure en fond.
texte : "En 1890, Nathalie Mircas meurt tragiquement"

Case 2 : portrait de la peinteresse Anna Klumpke
texte : "Rosa Bonheur se met en concubinage avec une sconde femme : la peinteresse Anna Klumpke"

Case 3 : rosa marche dans la forêt, de dos
texte : "Le 25 mai 1899, Rosa Bonheur décède des suites d'une infection pulmonaire due à ses nombreuses ballades en forêt

Case 4 : que du texte : "Si Rosa Bonheur fut populaire en son temps, ses oeuvres ne marquèrent pas particulièrement l'histoire de l'art. Rosa Bonheur n'était pas progressiste : c'était une conservatrice bourgeoise qui défendait avec ferveur les riches propriétaires terriens. Malgré tout, elle fit beaucoup pour les droits des femmes, et fut une pionnière de nombreuses avancées féministes en choisissant de ne jamais se marier et de vivre à l'encontre des moeurs de son temps."
Analyse d'oeuvre

Cet article était disponible 24h à l’avance pour mes supports Patreon.


 

Toutes les oeuvres montrées appartiennent à leurs artistes. Les oeuvres de Rosa Bonheur sont la propriété intellectuelle de ses ayants droits. Cette bande dessinée respecte les articles L 211-3 et L 222-5 du code de la propriété intellectuelle en ce qu’elle est une oeuvre a but critique et pédagogique : « Les bénéficiaires des droits ouverts au présent titre ne peuvent interdire sous réserve d’éléments suffisants d’identification de la source les analyses et courtes citations justifiées par le caractère critique, polémique, pédagogique, scientifique ou d’information de l’oeuvre à laquelle elles sont incorporées »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.