Titre : Je ne serai pas ta muse
Portrait d'une femme blanche aux cheveux bruns, l'air soucieux. à côté il est écrit : "Camille Claudel, née en 1864, morte en 1943. Sculptrice de grand talent que l'on retient hélas surtout pour avoir été la maîtresse de l'artiste Auguste Rodin."

En dessous : "L'oeuvre de Camille Claudel, toute en volutes et pourtant criante d'émotions, oscille entre art nouveau et expressionnisme. On la rattachera plus souvent à ce dernier.

En dessous : un dessin du "cri" de Munch.  a côté il est écrit "Né en Europe, et surtout en Allemagne au début du XXe siècle, le courant artistique expressioniste a comme objectif principal de susciter une émotion chez le spectateur, quitte à travestir la réalité.

encore en dessous : "Considéré comme un art dégénéré par le régime nazi, l'expressionisme devient, au même titre que le cubisme, l'impressionisme, l'abstraction, le dadaîsme, le fauvisme, le futurisme et le surréalisme, prohibé en Allemagne au milieu du XXe siècle.
Biographie
Case 1 : un couple regarde un bébé dans un berceau
texte : "le 8 décembre 1854, une petite Camille naît dans la famille Claudel"

case 2 : une petite fille joue avec de la glaise
texte : "Comme son petit frère Paul, Camille a la fibre artistique dès son plus jeune âge"

case 3 : la mère de Camille la soulève dans les airs, l'air fâché. Camille est pleine de boue.
texte : "Si au départ Mme Claudel se montre réticente face  à l'amour de sa fille pour la glaise ..."
Mère de Camille : Tu pouvais pas jouer à  la poupée comme tout le monde ?
Camille : NAN !"

Case 4 : La mère de Camille, plus vieille, secoue les mains exaspérées. Camille, ado, la supplie.
Camille : On déménage à Paris ? Steuplé steuplé steuplé
Sa mère : D'ACCORD !
Texte:  ... elle finit par se laisser convaincre du talent incroyable de sa fille.
Case 1 : la mère de Camille avec son petit frère paul, dit :
"... bon en fait c'est surtout pour que Paul aille au lycée"

Case 2 : un immeuble parisien
texte : "La petite famille s'installe donc au 35 boulevard de Montparnasse."

Case 4 : Paul et Camille se saluent et partent vers deux bâtiments différents.
texte : "Alors que son frère entre au lycée, Camille est acceptée à l'académie de la Grande Chaumière".

Case 4 : camille sculpte le buste d'une jeune femme en glaise
texte : "Elle y perfectionne sa sculpture, sous les conseils avisés d'Alfred Boucher, Paul Dubois ..."

case 5 : un homme barbu observe Camille de loin
texte ! "... et d'Auguste Rodin".
Case 1 : camille et Rodin se regardent droit dans les yeux
texte : "Séduit ( entre autre ) par le talent incroyable de la jeune femme, Rodin lui propose de devenir sa collaboratrice."

Case 2 : Rodin et Camille sculptent ensemble, reprenant un plan du film Ghost.
"... elle devient rapidement bien plus que ça."

Case 3  : Rodin et Camille sculptent dans un atelier, entourés de leurs sculptures.
texte : "Pendant des années, les deux artistes travaillent comme des égaux : l'un de l'autre, ils sont les muses, les confidents, les amants, et les modèles."
case 1 : camille devant big ben
texte : "En 1886, Camille passe l'été en Angleterre."

case 2 : buste d'une jeune femme en glaise
texte : "Elle y réalise un buste pour son amie Jessie Lipscomb"

case 3 : Camille, énervée, tend une feuille à Rodin qui la regarde avec un air attristé.
Texte: A son retour en France, sa relation avec Rodin commence à battre de l'aile : Camille devient méfiante vis à vis des autres élèves féminines de son amant ...
Camille : "Bon, mon coco, je te vois venir avec tes 'apprenties' là. Tu vas me signer ce contrat d'exclusivité vite fait."
Rodin : "Si tu veux mamour"

Case 5 & 6 : Rodin jette un rapide coup d'oeil au contrat et le jette, l'air blasé.
case 1 : un immeuble parisien
texte : "Malgré tout, Camille choisit de s'installer seule dans un appartement"

case 2 : portrait de Camille, l'air déterminée
texte:  Son objectif est clair : elle ne veut plus être comparée à Rodin !

case 3 ; Camille lit un journal devant Rodin
texte : "Mais les critiques la rattrapent ..."
Camille : "Ils comparent ENCORE mes sculptures aux tiennes !"

Case 4 : Camille baisse le journal et regarde Rodin, qui fait une tête étonnée / triste
texte : " .... tant pis, Camille a une solution."
Camille : "Bon bah tant pis hein. J'te largue."

Case 5 : camille sculpte seule dans son atelier.
texte : "Pendant presque dix ans, Camille se lance à corps perdu dans son travail : commandes, expositions, mécènes ... Petit à petit, elle gagne son indépendance."
TW internement, paranoïa
Case 1 : camille, exténuée, regarde un bloc de glaise
texte: "hélas, la surcharge de travail affecte sa santé mentale"

case 2 : camille regarde un tas de glaise brûler
texte : "Dégoutée par ses oeuvres, Camille commence à les détruire"

Case 3 : Camille regarde par la fenêtre, effrayée
texte : Elle souffre de psychoses délirantes, et de délires paranoïaques.
Camille : "Je sais qu'ils sont là et qu'ils m'observent ... la bande à Rodin !"

case 4 : asile de Montdevergues
Texte : "Sa mère finit par ordonner son internement."

Case 5 : Camille Claudel, vieille, près d'une fenêtre
texte : "Elle y restera jusqu'à la fin de ses jours, en 1943, et ne sculptera plus jamais."

Cet article était disponible 24h à l’avance pour mes supports Patreon.


 

Toutes les oeuvres montrées appartiennent à leurs artistes. Les oeuvres de Camille Claudel sont la propriété intellectuelle de ses ayants droits. Cette bande dessinée respecte les articles L 211-3 et L 222-5 du code de la propriété intellectuelle en ce qu’elle est une oeuvre a but critique et pédagogique : “Les bénéficiaires des droits ouverts au présent titre ne peuvent interdire sous réserve d’éléments suffisants d’identification de la source les analyses et courtes citations justifiées par le caractère critique, polémique, pédagogique, scientifique ou d’information de l’oeuvre à laquelle elles sont incorporées”

Leave a Reply

Your email address will not be published.